Non classé

RC, pas pick oil, 30 octobre 2017 + commentaires

Le pic de pétrole est un mythe :

le pétrole n’est pas la résultante de la décomposition des planctons, des végétaux ou des dinosaures, décomposition tellement ancienne qu’on pouvait lui affubler le sobriquet d’énergie fossile et non renouvelable, mais il est créé à partir du centre de la terre en fusion.

Une activité tellement intense que les réserves de pétrole conventionnel se rechargent toutes seules et que nous pouvons attendre longtemps leur épuisement.

Trouvé sur le site de Robert Bibeau :

http://www.les7duquebec.com/7-au-front/lescroquerie-du-pic-petrolier/

William Engdahl, né en 1944, est économiste et écrivain.

Il a étudié les sciences politiques à l’université de Princeton et l’économie à l’université de Stockholm.

Il publie depuis plus de 30 ans sur les questions énergétiques, la géopolitique et l’économie, et intervient dans les conférences internationales, il est conseiller indépendant pour plusieurs grandes banques d’investissement.

Source :

https://www.francophonie-avenir.com/Archives/Index_CD_William_Engdahl,_mythes_mensonges_et_guerres_du_petrole.htm

RC, pas pick oil, 30 octobre 2017 + commentaires

source :

http://art.rmngp.fr/fr/library/artworks/jean-baptiste-wicar_academie-homme_crayon-dessin_crayon-noir

Qu’est-ce que ça change ?

Le réchauffement climatique – RC en titre – en est-il pour autant évacué d’un trait de plume ?

La nécessité d’un retour à une société artisanale s’en trouve-t-elle désuète pour autant ?

Non. C’est une information majeure qui ne change rigoureusement rien à la nécessité de nous débarrasser de notre dépendance aux énergies émettrices de gaz à effet de serre.

Restent deux questions :

- celle du RC.

« Ce mythe du pétrole fossile, selon Engdhal, fait écho à l’autre mythe potentiel que l’on essaie de nous vendre avec force, le réchauffement anthropique. »

Source ici.

Mais pour qui a vu Une suite qui dérange, par exemple, la réponse est bien que le RC n’est pas une entourloupe dénoncée par les négationnistes du réchauffement climatique.

- Et la question de la raison d’une telle erreur, d’un tel mythe. Réponse fort possible : noyer le poisson du RC dans la fausse piste que, de toute façon, sans rien faire, le pétrole sera abandonné, donc pourquoi nous démener alors que les limites physiques nous y contraindront irrémédiablement ? Question de temps, question de volonté ou d’absence de volonté…

——————————————-_

3 novembre :

Du coup j’ai découvert, grâce à Robert Bibeau, un autre blog fort instructif, et qui répond à ce besoin de formation politique évoqué et invoqué dans le DVD sur les groupes Medvedkine aux éditions Iskra : https://jbl1960blog.wordpress.com/a-propos/

Pour Jo :

Je suis persuadé que le chaînon manquant
entre les sociétés traditionnelles et nous c’est l’artisanat,
là où nous devons retourner rapidement
faute de quoi nous finirons rapidement par scier complètement la branche
sur laquelle sont posés nos gros culs de sédentaires.

Et le fracas de cette branche détruira tout là où elle s’écrasera.

———————————————-_

commentaires :

Le 6 novembre 2017 à 13:41, Patrick a écrit :

Bonjour Robin,

Je lis toujours tes articles que je trouve d’un intérêt significatif quelque soit le sujet traité.

Mais là, le truc sur le pétrole « abiotique » ne passe pas, et je m’étonne que tu relaies des conneries pareilles.

Salutations militantes,

Patrick

-_-_-_-_-_-_-_-_

De : Robin Branchu <gorgerouge3@gmail.com>
Envoyé : lundi 6 novembre 2017 14:34
À : Patrick

cleardot
Sauf que ce qui est important c’est la conclusion
qui ne change rien aux actes que nous devons mettre en œuvre :

production collective artisanale.

Jusque là j’avais toujours refusé ce point de vue

qui me paraissait tiré par les cheveux,

sauf qu’ici l’explication me paraît fondée,

ce qui change tout,

pour ne rien changer au final…

Robin

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_

De : Patrick
Date : 6 novembre 2017 à 16:31
À : Robin Branchu <gorgerouge3@gmail.com>

Pourrais-tu me dire où tu vois le début d’une explication qui puisse paraître fondée?

L’origine organique du pétrole ne fait pas le moindre doute, et sa genèse,  à partir de la sédimentation de matières organiques est parfaitement bien décrite, étapes par étapes, notamment suite aux prélèvements effectués in situ dans des gisements à différents stades, processus d’ailleurs parfaitement reproductible en laboratoire.

Le problème est là que tu te discrédites complètement, et les solutions que tu préconises avec.

Il est possible que la « production collective artisanale » et « les forêts nourricières » soient des réponses, parmi d’autres, au défi que représente pour l’humanité le RC, encore faut-il que tu construises une argumentation solide pour étayer tes thèses, ce que pour l’instant je n’ai pas trouvé sous ta plume, par ailleurs fertile… Mais ce n’est pas en invoquant ce genre d’ineptie que tu vas arriver à quelque chose.

Cela dit, libre à toi de faire comme tu le sens.

Patrick

Avocataix |
Ponoursland |
Ma vie d'élue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Troublecanceller
| Kanimezin
| Passages de Lumière